MA MARSEILLAISE

 

A l’occasion de 2016 année de la Marseillaise, je suis très heureux de vous offrir
ce petit livret consacré à la Marseillaise et à son auteur Rouget de Lisle.

Il faut que tous les enfants de France apprennent à aimer la Marseillaise,
qu’ils sachent dans quelle poignante atmosphère d’enthousiasme a été créé l’hymne
de la victoire, comment il a été porté d’un bout à l’autre de notre pays, par la voix
de tout un peuple, dressé dans un irrésistible mouvement d’ardeur et de fraternité.
Il est du devoir d’un élu proche de ses concitoyens de célébrer notre hymne national,
raison de plus à Marseille, siège de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Après avoir porté une attention plus particulière à son histoire et à son auteur
Rouget de Lisle, vous ne saurez plus écouter la Marseillaise, sans vous sentir le coeur
étreint d’une profonde émotion. La Marseillaise sera pour vous, la voix même de la Patrie,
qu’il faut aimer comme votre mère.

Christian Estrosi
Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

 


 

PALMARÈS - 2016 ANNÉE DE LA MARSEILLAISE

Lons-le-Saunier (Jura) : autour de Jacques Pélissard, député du Jura, maire de Lons-le-Saunier,
président d'honneur de l'Association des Maires de France et d'Alain Trampoglieri, secrétaire général du concours
Marianne d'Or, les lauréats du Palmarès spécial 'Année de la Marseillaise'.

 

PALMARÈS Marianne d'Or
2016 année de la Marseillaise

 

Marianne d’Or de l’Année de la Marseillaise
Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense
Christian Estrosi, président de la Métropole Nice-Côte d’Azur, président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire de Marseille (BdR)
Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire de Puteaux (Hauts-de-Seine)

Marianne d’Or d’Honneur
Serge Grouard, député du Loiret

Marianne d’Or de la France Libre
Jacques Godfrain, Président de la Fondation de Gaulle

Marianne d’Or du Devoir de Mémoire
Serge Barcellini, président général du Souvenir français

Marianne d’Or de la Proximité
Jean-Baptiste Lemoyne, sénateur de l’Yonne

Marianne de la Culture
Jérôme Coumet, maire du 13ème arrondissement de Paris

Marianne d’Or de la Démocratie connectée
Alain Marsaud, député des Français établis hors de France

Marianne d’Or de la Tradition
Eric Duval, maire de Plouha (Côtes-d’Armor)

Marianne d’Or de la Data Démocratie
Alain Pernot, premier adjoint de la commune nouvelle de Vincent-Froideville (Jura)

Marianne d’Or de la Citoyenneté
Ismaël M’Baye, président de l’association Expressions de France

Marianne d’Or de la Solidarité
Damien Carême, maire de Grande-Synthe

Marianne d’Or de la Communication
Lionnel Luca, député-maire de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes)

Marianne d’Or de l’Europe
Didier Dumont, maire de Bennecourt (Yvelines)

Marianne d’Or de l’Engagement citoyen
Michel Marescot, maire de Villerville (Calvados)

Marianne d’Or de la Jeunesse
François-Xavier Priollaud, maire de Louviers (Eure)
Isabelle Maincion, maire de Ville-aux-Clercs (Loir-et-Cher)

Marianne d’Or de l’Intergénérationnel
Bernard Perrut, député-maire de Villefranche-sur-Saône (Rhône)

Marianne d’Or du Lien Armée-Nation
Louis Giscard d’Estaing, président des Villes Marraines des Forces Armées

Marianne d’Or des Rites républicains
Philippe Cochet, député-maire de Caluire-et-Cuire (Rhône)

Marianne d’Or de la Musique
Michel Bing, président de l’Union des Fanfares de France
Axel Veyret, chef de l’Harmonie de Vinay (Isère)
Sylvie Bourdon, artiste-interprète d’une nouvelle version du Chant des Partisans
Xavier Louy, président de XL co, édite une nouvelle version de la Marseillaise

 

Haut de page >>

 

PALMARÈS 2016 en détail

Marianne d’Or de l’Année de la Marseillaise

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense
Malgré une conjoncture internationale et nationale tragique, il œuvre au succès de l’Année de la Marseillaise auprès de la jeunesse.

Christian Estrosi, président de la Métropole Nice-Côte d’Azur
L’ancien maire de Nice a encouragé la création d’un passeport citoyen destiné aux scolaires du CP au CM2.
Simple, ludique, évolutif, basé sur la citoyenneté et la laïcité, réalisé avec le concours de l’Académie de l’Education nationale
des Alpes-Maritimes, ce passeport mérite d’être adopté par d’autres municipalités et Académies.

Le passeport citoyen destiné aux scolaires Dans les Jardins de la Villa Masséna à Nice
Christian Estrosi et Alain Trampoglieri présentent
une oeuvre majeure de l’expostion «Autour de Rouget de Lisle»

 

Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire de Marseille (BdR)
En créant « le Mémorial de la Marseillaise » en mars 2011, Marseille souhaite retracer l’histoire de notre hymne national
depuis son origine et rappeler le rôle actif des Marseillais dans la Révolution française et celui du plus emblématique d’entre eux :
François Mineur.

Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire de Puteaux (Hauts-de-Seine)
Madame le Maire a engagé une action pédagogique au quotidien dès l’école primaire pour promouvoir les valeurs de la République.
Le concours "Vive la République" connait un formidable succès.

Anne-Marie Amsalem, adoint au maire et Michèle Rocchia, directeur général adjoint des services
conduisaient la délégation à Lons-le-Saunier


Marianne d’Or d’Honneur
Serge Grouard, député du Loiret
Après la minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Paris, le parlementaire a fait entonner la Marseillaise
à l’ensemble des députés. C’était la première fois depuis le 11 novembre 1918.


Marianne d’Or de la France Libre
Jacques Godfrain, président de la Fondation de Gaulle
La Fondation vient de revisiter son site Internet et engage un protocole pour une mémoire vivante
de l’héritage gaullien avec l’Education nationale.

Jacques Godfrain, président de la Fondation de Gaulle



Marianne d’Or du Devoir de Mémoire
Serge Barcellini, président général du Souvenir français
Association mémorielle de sauvegarde de la France au combat, elle anime un formidable réseau national
et vient de réaliser la reconstruction de la statue de la Marseillaise à Agen.

Serge Barcellini, président général du Souvenir français


Marianne d’Or de la Proximité
Jean-Baptiste Lemoyne, sénateur de l’Yonne
Ce jeune sénateur adresse aux élus de son département et aux citoyens
qui en font la demande une lettre de liaison sur ses activités nationales et locales.
Informations brèves et beaucoup de pédagogie.


Marianne de la Culture
Jérôme Coumet, maire du 13ème arrondissement de Paris
Son arrondissement devient un immense musée du mur peint.
En cette année de la Marseillaise, le mur Liberté, Egalité, Fraternité signé par Shepard Fairy dit OBEY est tout un symbole.

Aux côtés de Shepard Fairey, le maire du XIIIe
Jérôme Coumet et Alain Trampoglieri
La fresque du
13ème arrondissement de Paris


Marianne d’Or de la Démocratie connectée
Alain Marsaud, député des Français établis hors de France
Afin de garder le lien avec les électeurs,
(sa circonscription, c’est l’Océan Indien et Madagascar),
l’ancien juge antiterroriste milite pour une démocratie numérique sans frontières
et a monté son réseau.


Marianne d’Or de la Tradition
Eric Duval, maire de Plouha (Côtes-d’Armor)
L’uniforme de maire lui va très bien et ses administrés apprécient.
Il ne fait qu’appliquer le décret du 1er mars 1852, relatif à l’uniforme de maire et toujours en vigueur.


Marianne d’Or de la Data démocratie
Alain Pernot, premier adjoint de la commune nouvelle de Vincent-Froideville (Jura)
Maire délégué de Froideville, cet élu anime une plate-forme d’accès aux données publiques
à l’échelle de son département. www.opendatajura.fr


Marianne d’Or de la Citoyenneté
Ismaël M’Baye, président de l’association Expressions de France
C’est une association nationale qui milite pour un élan citoyen, constructif et rassembleur,
créée suite aux attentats qui ont frappé la France en 2015.


Marianne d’Or de la Solidarité
Damien Carême, maire de Grande-Synthe
La ville a initié avec Médecins sans Frontières, une cité d’urgence digne pour les migrants.
Elle est désormais sous la tutelle du Ministère de l’Intérieur.


Marianne d'Or du Civisme
Lionnel Luca, député-maire de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes)
La ville édite à l’intention des nouveaux électeurs, le livret « La Nation »
qui présente les droits et devoirs du citoyen. Une idée à reprendre.


Marianne d'Or aux couleurs de l'Europe
Didier Dumont, maire de Bennecourt (Yvelines)
Cette commune rurale de la région parisienne de 1864 habitants, mise sur un projet culturel
structurant pour tous et engage une action européenne suivie avec l’aide de la garde républicaine,
des Coldstream Guards (Grande-Bretagne) et de Walcourt (Belgique).


Marianne d’Or de l’Engagement citoyen
Michel Marescot, maire de Villerville (Calvados)
Non ce n’est pas une corvée... l’initiative citoyenne invite les habitants à offrir
trois heures de travail par an au service de la commune. C’est déjà un succès.


Marianne d’Or de la Jeunesse

François-Xavier Priollaud, maire de Louviers (Eure)
C’est un dispositif unique qui fait confiance à la jeunesse : l’Académie des talents.
Une quinzaine de jeunes par an sont accompagnés dans la réalisation de leur projet et suivent un programme de citoyenneté.

Isabelle Maincion, maire de Ville-aux-Clercs (Loir-et-Cher)
Madame le Maire a participé aux côtés de l’Etat à une opération de sensibilisation des jeunes autour des symboles de la République.
Mais c’est l’effet ‘clique’ qui réunit la commune. Aujourd’hui forte de 30 membres, elle rassemble derrière elle
toute une jeunesse qui s’est un peu approprié les fêtes patriotiques et parle d’une Marseillaise utile !


Marianne d’Or de l’Intergénérationnel
Bernard Perrut, député, maire de Villefranche-sur-Saône (Rhône)
Création d’un Comité de la Mémoire et création tous azimuts pour promouvoir l’engagement citoyen à tous les âges.


Marianne d’Or du Lien Armée-Nation
Louis Giscard d’Estaing, président des Villes Marraines des Forces Armées, maire de Chamalières (Puy-de-Dôme)
160 villes de France sont marraines d’un régiment ou d’un bâtiment de la Marine nationale.
Elles agissent pour conforter le lien entre l’Armée et la Nation.


Marianne d’Or des Rites républicains
Philippe Cochet, député-maire de Caluire-et-Cuire (Rhône)
Dans la ville où une des figures de la Résistance Jean Moulin a été arrêté,
on est particulièrement attaché aux rites républicains pour fertiliser, incarner et servir la République.

Philippe Cochet, Marianne d’Or des Rites républicains, Bernard Perrut, Marianne d’Or de l’Intergénérationnel
et Louis Giscard d’Estaing, Marianne d’Or du Lien Armée-Nation


Marianne d’Or de la Musique

Michel Bing, président de l’Union des Fanfares de France
Confédération musicale nationale fondée en 1906, l’UFF compte 16 fédérations nationales
avec des Batteries-Fanfares, Harmonies-Fanfares et Harmonies.
L’UFF est soutenue par le Ministère de la Culture qui encourage les créations artistiques numériques.

Axel Veyret, chef de l’Harmonie de Vinay (Isère)
Il aura dirigé des centaines de fois La Marseillaise et donné un éclat musical important
aux cérémonies patriotiques dans toute la France.

Axel Veyret, Marianne d’Or de la Musique et Alain Trampoglieri

 

Sylvie Bourdon, artiste-interprète
Au lendemain des événements tragiques du Bataclan, elle a manifesté sa révolte
en enregistrant une nouvelle version du Chant des Partisans qu’elle a mis en ligne sur YouTube.

Sylvie Bourdon, artiste-interprète

 

Xavier Louy, Président de XL co
A la tête d’une agence de communication, il prend le pari de commercialiserune nouvelle version de La Marseillaise.
Alexandra Saint-Georges qui interprète cette nouvelle version donne un nouveau tempo
à notre hymne qui n’aurait pas déplu à Rouget de Lisle.

Xavier Louy, président de XL co et Jacques Pélissard

 

Haut de page >>


ACTUALITÉS - 2016 ANNÉE DE LA MARSEILLAISE


Jacques Pelissard, député du Jura, maire de Lons-le-Saunier, président honoraire de l’Association des Maires de France,
et Alain Trampoglieri, fondateur du concours des Marianne d'Or devant une oeuvre majeure de l’expostion
«Autour de Rouget de Lisle» lors de la cérémonie du palmarès 2016 des Marianne d’Or.

 

La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur célèbre l’Année de La Marseillaise
« Un devoir de mémoire » pour Christian Estrosi

 

Allons enfants !
Un moment fort en émotion, ce jeudi 6 juillet 2016, dans les jardins de la Villa Massena, à Nice,
lorsque Christian Estrosi a accueilli l 200 étudiants des Alpes-Maritimes reçus au baccalauréat
avec la mention Très Bien.
Après les félicitations et des encouragements d’usage, le président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
a tenu à leur présenter en avant-première l’exposition qu’il inaugurera à Marseille,
Villa Méditerranée, le jeudi 14 juillet, en hommage à Rouget de Lisle.

Très attaché à la démocratie locale et à la transmission des valeurs de la République, l’ancien maire
de Nice, aujourd’hui à la tête de la Métropole et de la Région a offert aux heureux lauréats un petit livret
républicain dans lequel figurent tous les couplets de la Marseillaise.
Le secrétaire général du concours Marianne d’Or, Alain Trampoglieri, à l’origine de cette exposition
inédite et déjà convoitée pour la rentrée, a révélé que Christian Estrosi, a encouragé la création
d’un passeport citoyen pour les enfants du CP au CM2, en collaboration avec les enseignants
de l’Académie. A ce titre, il figurerait au prestigieux palmarès du concours de la Marianne d’Or 2016.

 

 

2016 Année de La Marseillaise
VIVE LA REPUBLIQUE

Reconnu comme l’unique concours civique de la République
de proximité, doté d’une expertise pointue et d’un pluralisme aiguisé,
le concours de la Marianne d’Or saisit l’opportunité
de “l’Année de la Marseillaise” décrétée par le Président de la République
pour consacrer une promotion spéciale aux actes forts de la démocratie
et à la pédagogie mettant le citoyen, associé pour la première fois
au concours, au coeur de tous les débats.

Proclamation du Palmarès le 13 juillet 2016 à Lons-le-Saunier (Jura) patrie de Rouget-de-Lisle

 

 

Etre exigeant sur le protocole, animer des réunions de concertation, faire vivre un conseil municipal
des jeunes, un conseil des Sages, donner du sens aux fêtes et cérémonies, ne pas confondre l’information
et la propagande, ne négliger aucun rituel républicain, vivre une parité dynamique, pavoiser et faire respecter
le drapeau national, considérer les minorités, donner de l’éclat aux séances du conseil municipal, laisser une libre
parole à son opposition, prendre des initiatives pédagogiques, avoir un devoir de mémoire, soutenir et donner
les moyens au monde associatif, avoir une action sociale novatrice, aimer les gens, aimer la République;
voilà quelques-uns des critères pour décrocher en cette Année de la Marseillaise, l’une des plus symboliques
reconnaissances pour un élu ou un citoyen : la Marianne d’Or.

Cinq questions à Alain Trampoglieri, secrétaire général du concours.

 

Pourquoi cette promotion spéciale ? : Dans un monde de surmédiatisation, les vraies valeurs
sont désormais inaudibles, laissant place au superficiel en continu, à l’excès, à la surenchère,
voire à la médiocrité. Il est essentiel en ces temps incertains d’effectuer un recadrage pédagogique
sur nos règles républicaines qui fondent le vivre ensemble, sur le plan national comme
dans la démocratie de proximité.

Pourquoi évoquer souvent un concours pluriel ? : C’est la richesse de notre démarche républicaine.
Rester libre, prisonnier d’aucun clan, d’aucun lobby, d’aucun parti. Le respect que portent à la Marianne d’Or
les élus et les citoyens nous est précieux. Il nous permet de vivre des cérémonies de remise de la Marianne
dans les communes comme un acte fort, sans exclusion et avec émotion.

Cette Année de la Marseillaise est elle nécessaire ? : Je comprends ce qu’a voulu faire le Président
de la République : une piqûre de rappel. Souvent ce sont ceux qui doivent porter nos couleurs
qui ne respectent pas l’hymne national.
Ce chant et les valeurs qu’il incarne doit être enseigné dès l’école, entonné dans des moments difficiles
mais aussi dans des moments de fraternité. L’enseigner, c’est transmettre notre héritage et notre futur.

Comment se porte la démocratie locale ? : Au coeur de toutes ses réformes, ses regroupements,
ses fusions, la démocratie locale cherche sa voie et surtout des ressources. Après quelques
tâtonnements, elle saura trouver sa place face à un Etat fort et grâce à l’engagement pour l’intérêt
général que nos concitoyens portent aux enjeux locaux.
Contrairement à notre vie politique nationale qui déborde de prétendants, dans les années à venir,
les élus locaux dévoués vont se faire rares, surtout en zone rurale.
Notre concours Marianne est là pour donner du sens à l’engagement citoyen local et à faire aimer
la République décentralisée.

Originalité, cette année pourquoi ouvrir le concours aux citoyens ? : Ils sont au coeur du débat,
ils vivent la République au quotidien et ont souvent des idées novatrices surtout dans les politiques
municipales.
Pour la Marianne d’Or, donner la parole au peuple, sans attendre les élections, fait partie de nos valeurs.

 

Comment participer au concours : lamariannedor.com

 

     

 

 

Haut de page >>

Michel Rocard : un autre meilleur d’entre nous

Comme pour nous avouer que le mandat de maire avait été son engagement préféré, Michel Rocard a fait sa dernière apparition
publique à l’occasion de la cérémonie officielle des Marianne d’Or, le 1er juin dernier au Congrès des Maires. Malgré un état
de fatigue avoué, il fut cette fois encore brillant, avec des propos percutants qui tranchent avec les banalités des éléments de
langage et la démagogie.
Aux côtés de l’état-major d’Eco-Emballages et des maires invités, ce fut un grand moment de partage d’un homme que
le peuple de droite et de gauche cite en référence et dont les idées sont des valeurs sûres, fortes en modernité et en sentiments.

J’ai eu la chance de fréquenter Michel Rocard (le concours Marianne crée des liens) avec des contacts réguliers, des mots,
des rencontres. Il était ma boîte à idées de la République de proximité, trouvant des solutions, des applications des innovations
et des raisons d’agir ! Après son mandat de 17 ans comme maire de Conflans Sainte-Honorine la planète était devenue
son territoire avec son célèbre ‘penser global, agir local’. Il était à la fois un acteur de la démocratie et un précurseur des lanceurs
d’alerte pour l’écologie comme pour l’économie. J’étais admiratif de sa puissance tactique.
Il aura rempli presque tous les mandats et fonctions exécutives sauf un.

Il y a 20 ans, les vélos gratuits dans sa ville, c’était lui, tout comme en national, le RMI, la CSG, la politique d’économies d’énergies
ou la politique culturelle. Sa pertinence pour son mandat de maire lui valut deux Marianne d’Or. Il en était très fier.
Auteur en 1966 d’un rapport en vue de « Décoloniser la province », annonciateur de la décentralisation, inventeur des contrats
de plans Etat-Région, initiateur de la politique de la ville, Michel Rocard restait attentif à la dimension territoriale, à la démocratie
locale et à l’évaluation des politiques publiques.
Le mois dernier encore, il parlait de l’avenir de l’Afrique et développait des propos décapants sur l’Iran, sur le Brexit
et sur ‘ l’incongru’ Macron ! Avec la disparition de Michel Rocard, la République et notre concours Marianne perdent un homme
d’Etat, militant dans l’âme, un théoricien de gauche et un rêveur réaliste. Qualité suprême pour moi, il a su transmettre
à toute une génération, ses idées et sa méthode.
C’est aussi peut-être ça... le Rocardisme !

 

« Cela est divin et rare d’ajouter un chant éternel à la voix des Nations » MICHELET

La France et son hymne national La Marseillaise, désormais chantée avec ferveur dans les stades
par les joueurs de l’équipe de France et ses supporters, célèbre en cette année 2016, son auteur :
Rouget de Lisle.
Symbole de la République avec son drapeau tricolore et Marianne, la Marseillaise interpelle enfin
notre jeunesse de France qui dans sa diversité commence pour notre plus grande joie à se l’approprier.
L’Education nationale, l’Armée et les élus locaux, des citoyens se mobilisent pour son enseignement.
Le Président de la République décrète 2016 : Année de la Marseillaise.
Afin de contribuer au succès de cette célébration, notre hymne et son auteur seront fêtés en juillet,
avec grandeur par le concours de la Marianne d’Or à Puteaux, Lons-Saunier, Nice, Saint-Tropez
et Marseille où le président Conseil régional Provence, Alpes Côte d’Azur Christian Estrosi lui fait
les honneurs de la Villa Méditerranée, du 14 au 31 juillet 2016 pour une exposition pertinente.
Une promotion spéciale Marianne d’Or - La Marseillaise consacrera des initiatives citoyennes donnant
du sens aux valeurs de la République et mettant le citoyen au coeur de tous les débats.
Dès la rentrée de septembre, cette exposition La Marseillaise - Rouget de Lisle ira à la rencontre
du peuple de France qui face aux récents événements tragiques ressent au son de la Marseillaise, un appel
au vivre ensemble et à la Fraternité.

 
Le Conseil régional
Provence - Alpes -Côte d’Azur :

« Allons enfants de la Patrie ! »
Puteaux célèbre Rouget de Lisle
Devant le célèbre tableau (d’après l’oeuvre de Isidore Pils par Walery Plauszewski),
exposée au Musée de la Révolution de Vizille (Isère) Joëlle Ceccaldi-Raynaud,
maire de Puteaux (Hauts-de-Seine) aux côtés d’Alain Trampoglieri a donné le coup
d’envoi des manifestations de cette Année de la Marseillaise associant toute la population
et surtout la jeunesse.
Mission accomplie à Paris pour l’artiste américain Shepard Fairey

Le maire du 13ème arrondissement de Paris
Jérôme Goumet, passionné de street art vient
de rentrer dans l’histoire de la République
en autorisant l’artiste contemporain du moment
Shepard Fairey, à s’exprimer, sur le mur
d’un immeuble de la Régie Immobilière
de la Ville de Paris.

Cette démarche artistique fait déjà beaucoup
de bruit sur Internet, surtout chez les jeunes
passionnés par les arts de la rue.
Malgré le Net, l’affiche et le mur peint restent
pour les peuples, un symbole fort de la liberté d’expression.


 

 

 

Le concours Marianne d’Or présente l’Exposition événement
En avant-première de l’Exposition consacrée à Rouget de Lisle, découvrez des documents historiques et des créations originales.
Street Art : l’artiste Shepard Fairey est à Paris

Participez au concours citoyen : 2016 Année de la Marseillaise

 

 

 

Vent favorable et soleil pour le prologue
de la Solitaire Bompard-le Figaro 2016

Le Développement Durable
au coeur de la politique de Philippe Augier

Pour le prologue, le maire de Deauville, Philippe Augier
avait demandé à la jolie Julie Gayet et Alain Trampoglieri
de parrainer un skipper.
A l’heure de la remise des prix, la productrice et comédienne
a enchanté le village de la course et séduit de nombreux Deauvillais.

Une troisième Marianne d’Or pour l’ambitieuse politique
menée par l’équipe municipale conduite par Philippe Augier.
Une charte rigoureuse régit le quotidien des citoyens
devenus éco-responsables. Augier Président !
a lancé Alain Trampoglieri.

En avant-première de l’Exposition
consacrée à Rouget de Lisle,
découvrez une oeuvre qui aux côtés de documents historiques, figurera dans les créations exclusivement
réalisées pour cet événement.


Rouget de Lisle à la manière du créateur
du célébre portrait Obama ‘HOPE’, par Shepard Fairey,
revisité par le studio d’Art Concept à Saint-Tropez.

Rouget de Lisle invité à The Voice ?

Invité star de l’Exposition Rouget de Lisle
par Alain Trampoglieri, le dessinateur de presse Calvi
est certainement le dernier pro à avoir dessiné
des centaines de fois le Général de Gaulle.
De Combat au Figaro Magazine en passant
par l’Auto Journal, Radio-Télé-Magazine
et France-Soir, Calvi a taillé ses crayons
afin de saisir et nous présenter un Rouget de Lisle sympa,
présent devant l’Hôtel de Ville de Puteaux,
dans la salle des Fêtes de l’Elysée,
participant à The Voice ou à Marseille
aux côtés de Jean-Claude Gaudin et Christian Estrosi.
Au travers de ses dessins exclusifs,
Calvi réussit à ressusciter et nous faire aimer
cet illustre inconnu des Français :
Claude-Joseph Rouget de Lisle.
Du grand Calvi, à voir absolument.

Participez au concours citoyen : 2016 Année de la Marseillaise
Informations sur : anneedelamarseillaise.com

 

 

Haut de page >>

« L’identité communale est la matrice de l’identité française »
François Hollande à la tribune du 99 ème Congrès des Maires de France
 
A la tribune du Congrès, le président de la République François Hollande
aux côtés de François Baroin, Président de l’AMF, Anne Hidalgo, maire de Paris
et André Laigniel, 1er vice-président délégué de l’AMF.
  La remise de la Marianne d’Or du Développement durable
à Michel Rocard par Philippe-Loïc Jacob,
président d’Eco-Emballages.
« Aucun maire ne souhaite vivre et subir l’impopularité fiscale d’une politique qu’il n’a pas décidé »
  François Baroin, Président de l’Association des Maires de France
Le stand d’Eco-Emballages reste un lieu unique de rencontre des élus et entrepreneurs qui font la France
   
Apprécié par les élus de la République,
et par Alain Trampoglieri, Pierre-René
Lemas
, directeur général de la Caisse des
Dépôts et Consignations, était au Congrès
des Maires.
  Première cérémonie de remise des Marianne d’Or
pour Estelle Grelier secrétaire d’Etat aux Collectivités
locales et Jean Hornain, le nouveau directeur général
d’Eco-Emballages. Première Marianne d’Or pour
Michel Vergnier
, maire de Guéret (Creuse).
  L’homme des containers, bacs
et containers à poubelles,
Michel Kempinski, président
de l’entreprise Plastic Omnium
Environnement
.
   
Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse,
président de la puissante Association
des maires de grandes villes :
France Urbaine
  Eric Duval, le jeune maire de Plouha
(Côtes d’Armor) milite pour un retour
du costume de maire. Sa démarche
républicaine rencontre un formidable
succès.
  Vive la parité. Ces quatre maires du Jura
sont venues ensemble au Congrès des Maires.
Bâton de berger en main, elles ont été reçues
sur le stand d’Eco-Emballages.
Participez au concours citoyen
Année de la Marseillaise
Informations sur :
anneedelamarseillaise.com

 

Lundi 2 mai 2016

2016 AnnéedelaMarseillaise

 

Décrétée Année de La Marseillaise, c’est une nouvelle occasion pour le concours national de la Marianne
d’Or de nous faire aimer la République, la démocratie de proximité, ses élus et ses citoyens, notre hymne.
Une promotion spéciale du concours ouverte à tous, consacrée aux initiatives civiques et républicaines
qui font la force et la richesse de la Démocratie française célébrera cet événement et s’inscrira dans
l’histoire de la France.
Les élus, les responsables d’associations civiques, des citoyens ont déjà manifesté nombreux leur enthousiasme
pour cette initiative. Comme eux, vous avez jusqu’au 30 juin pour adresser une lettre de motivation,
présentant votre initiative.
Au vu des formidables dossiers déjà enregistrés au secrétariat du concours, ce palmarès Marianne d’Or
va étonner plus d’un de nos gouvernants, élus engagés dans la vie publique, fonctionnaires ou prétendants
au pouvoir suprême.
La fraîcheur et la sincérité des initiatives présentées sont des actions engagées pour une République
plus pédagogique, plus solidaire, plus fraternelle mettant le citoyen et ses légitimes exigences
au coeur de tous les débats.
Cette Année de La Marseillaise sera aussi l’occasion de transmettre en priorité à notre jeunesse nos valeurs,
nos principes républicains et les bases élémentaires du savoir-vivre.
La Proclamation du palmarès aura lieu symboliquement le 13 juillet 2016 à Lons-le-Saunier (Jura),
patrie de Rouget-de-Lisle, glorieux auteur de notre hymne national.

 

Interroger directement
le secrétaire général du concours Alain Trampoglieri
alaintrampo@wanadoo.fr

Faites connaître vos intiatives via notre site : marianne@lamariannedor.com
Dernier délai pour déposer votre dossier le 30 juin 2016.
Découvrez le concours Marianne d’Or créé en 1984 sur : lamarianedor.com

Sur l’Agenda du concours :

Samedi 28 mai 2016
Ile de Porquerolles (Var)
Remise de la Marianne d’Or du Développement Durable
à Patrice Fallot, président-fondateur des Casques Verts

Mardi 31 mai - jeudi 2 juin 2016
Paris-Porte de Versailles
Congrès des Maires de France

Mercredi 1er Juin 2016
Paris-Porte de Versailles
Congrès des Maires de France

Cérémonie des Marianne d’Or 2015 du Développement Durable
Salon des Maires Stand d’Eco Emballages
Sur invitation

 

Haut de page >>